CHARTE organisateurs

Edition 2020

Réglement du Raid 28

Inscription en ligne
myoutdoorbox


Liste des inscrits



 

Edition 2019

Liste des inscrits

Résultats définitifs


 

ESPACE BENEVOLES

ESPACE PARTENAIRES


carrefour les Ulis

raidlight

clearchannel

societegenerale

nossa

radio vieille église

CC M Pagnol

naturetrail

Renault

UFR STAPS Paris11

UFR STAPS Paris11

Ostéobio

mario_ribeiro.jpg

terrederunning.jpg

part_des_anges.jpg

rando_running.jpg

outdoor go

arnaud_lemoine.jpg

ubeca

macif

Martin Nobel

Bières Grand Morin

Airpod

internet innovation

transdev.jpg

 







FORUM


CONTENU DU MESSAGE

Vous avez tous parfaitement suivi les événements qui se sont déroulés à l'occasion des courses autour du Mont-Blanc ce dernier week-end. Vous avez certainement lu bon nombre de remarques des uns et des autres et la réponse de Michel Poletti, l'un des organisateur. Vous avez donc pris connaissance des vives critiques et des polémiques qui ont suivi l'annulation et la "reprise" de l'UTMB...

Je n'étais pas coureur, bien sûr, mais nous exposions pour le Raid 28 sur le salon de l'Ultra-Trail avant le départ de l'UTMB, le vendredi à 18H30. Je ne reviens pas sur tout ce qui a été dit car mon propos n'est pas là. Le Jeudi, j'étais présent avec d'autres organisateurs de courses nature, à une conférence qui était donnée sur la sécurité au cours des trails. Il se trouve que l'orateur principal, qui a commenté et détaillé les futures proposition de la FFA en matière de sécurité, était le directeur de la sécurité du l'UTMB. Nous l'avons rencontré : c'est un professionnel passionné par sa mission. Il n'a pas attendu longtemps pour mettre en pratique TOUT ce qu'il nous a expliqué !

Quelle magistrale démonstration. Je suis sûr, malgré toutes les méchancetés qui ont été dites après cet incident dû à une météo catastrophique en altitude, que pas un participant ni un accompagnateur rapatriés dans la nuit (des milliers de personnes) ne peux dire un mot de critique contre le service de sécurité et les bénévoles qui ont participé aux "sauvetages".

Comme on ne peut dissocier la sécurité de l'organisation, vous comprendrez que, vu d'en bas et d'à côté, tous les coureurs peuvent vraiment remercier tous ceux qui ont durement travaillé à la préparation de ce grand trail.

Il y aura encore du monde l'année prochaine car je n'ai rencontré que des coureurs qui ont envie d'y revenir.

Salut Papy,

J'étais également présent à Chamonix pour la TDS. Grosse frustration évidemment de ne pas prendre le départ après des mois de préparation mais, dans ces circonstances, il faut faire confiance au organisateurs. Il est trop facile de critiquer une fois rentré au chaud chez soi. Bien sûr, les habitués du raid 28 qui ont déjà connu des conditions difficiles, pourraient trouver la décision de l'organisation un peu frileuse (c'est le cas de le dire). Mais l'altitude, le nombre de participants et le terrain difficile ne permettait pas de courir le moindre risque. C'est comme ça... On reviendra.

J'en étais sûr... Un coureur d'ultra trail, c'est plus fort en mental que toutes les intempéries du monde ! Bonne chance pour tes prochaines sorties et n'oublies pas le Raid 28 en janvier 2011.

Et merci de lire le forum, l'ami.

Coucou Papy,
Bien rentré ? T'as vu ta photo sur notre blog ?
Effectivement, nous étions bien déçus les 3 Maratouristes inscrits sur l'UTMB d'être arrêtés à Saint-Gervais, mais comme tu l'as bien expliqué, on ne doit pas jouer avec la sécurité. Vues les trombes d'eau qu'on a pris sur la tête entre Chamonix et les Houches et la boue du chemin (de la patinoire ?) juste au-dessus de Saint-Gervais, alors qu'on n'était qu'entre 1200 et 1400 m d'altitude, on comprend la décision des organisateurs. Cette décision était difficile à prendre car cela allait inévitablement leur causer des soucis mais ils ont fait preuve de courage et ont assumé leurs responsabilités.
On se peut juste se demander, avec les infos météo précises que l'on peut avoir en montagne , s'il fallait donner le départ ?
Vivement le Raid 28 2011 où l'on espère pour la première fois... de la neige !
Philippe

onf