CHARTE organisateurs

Edition 2020

Réglement du Raid 28

Inscription en ligne
myoutdoorbox


Liste des inscrits



 

Edition 2019

Liste des inscrits

Résultats définitifs


 

ESPACE BENEVOLES

ESPACE PARTENAIRES


carrefour les Ulis

raidlight

clearchannel

societegenerale

nossa

radio vieille église

CC M Pagnol

naturetrail

Renault

UFR STAPS Paris11

UFR STAPS Paris11

Ostéobio

mario_ribeiro.jpg

terrederunning.jpg

part_des_anges.jpg

rando_running.jpg

outdoor go

arnaud_lemoine.jpg

ubeca

macif

Martin Nobel

Bières Grand Morin

Airpod

internet innovation

transdev.jpg

 







FORUM


CONTENU DU MESSAGE

Amis bénévoles, turoomiennes, turoomiens,

Avec une 2ème place pour mon 8ème Raid 28, me voilà définitivement convaincu que le 2 et le 8 font définitivement la paire. Ce sont bien les "numéros de la chance" pour les heureux coureurs en ce fameux 3ème dimanche de janvier. Sur le Raid 28, avec ou sans RER on s'en tire toujours pour un aller simple pour la douce folie de la planète TUROOM.

Et cette année encore, vous avez été parfaits.

Un tracé cruel mais implacable, une météo clémente (je rêve ou vous réservez toujours
le même climat depuis 8 ans sur le Raid 28 ?), une boue collante juste comme il
faut mais pas trop, des balises narquoises mais précises, des contrôleurs frigorifiés mais
ponctuels, des travailleurs de l'ombre invisibles donc efficaces, et surtout, surtout, ...
UN ACCUEIL, et QUEL ACCUEIL !

Vous en devenez même horripilants, vous pensez à tout. Toujours aux petits
soins, bonjour voilà un petit cadeau, et n’oublie pas ceci et n’oublie pas cela, et tu me laisse ton sac ici et je te l’emmène là-bas, et je te mijote un road book aux petits oignons, et ne t’inquiète pas je t’ai arrangé le coup cette année avec l’ONF et les chasseurs, et tu veux de l’eau ? , et je te prends en photo pour montrer à tes enfants, et ne prend pas froid, et je te filme pour que tu sois dans la vidéo officielle, et attention à toi en traversant la route, ne t’inquiète pas pour l’arrivée on prépare déjà la soupe, t’es fatigué y’a l’autobus, t’es charrette, y’a le RER, t’as bobo ? y’a l’ostéo, t’es vidé ? y’a à manger à l’arrivée …

Ah mais merde à la fin ! lâchez nous un peu avec vos bons sentiments. Laissez nous grenouiller dans le froid pendant 18 heures, patauger dans la boue, crapahuter dans l’eau, maudire les maudites balises, attendre le jour, chercher midi, courber l’échine, attraper enfin les copains par l’épaule et pleurer sous l’arche d’arrivée, comme des grands.

Alors après cela on sera content de vous retrouver. Vous nous réconforterez, nous enfilerez des pantoufles, nous réchaufferez, nous doucherez, nous sustenterez, nous amuserez, nous applaudirez, nous raccompagnerez…

Et bien vous savez quoi ? c’est pour tout ça à la fois que l’on reviens. C’est pour ce fabuleux « Rêve 28 » que vous nous offrez chaque année. Une pépite.

On vous aime, moi aussi.

Robin (Laurent des bois)

onf