CHARTE organisateurs

Edition 2020

Réglement du Raid 28

Inscription en ligne
myoutdoorbox


Liste des inscrits



 

Edition 2019

Liste des inscrits

Résultats définitifs


 

ESPACE BENEVOLES

ESPACE PARTENAIRES


carrefour les Ulis

raidlight

clearchannel

societegenerale

nossa

radio vieille église

CC M Pagnol

naturetrail

Renault

UFR STAPS Paris11

UFR STAPS Paris11

Ostéobio

mario_ribeiro.jpg

terrederunning.jpg

part_des_anges.jpg

rando_running.jpg

outdoor go

arnaud_lemoine.jpg

ubeca

macif

Martin Nobel

Bières Grand Morin

Airpod

internet innovation

transdev.jpg

 







FORUM


CONTENU DU MESSAGE

La possibilité offerte d'utiliser le RER crée une certaine polémique sur des forums où il se dit un certain nombre d'inexactitudes.
Il n'a jamais été dit que ceux qui utilise le RER seraient systématiquement classés derrière ceux finissant à pied. Il n'y avait pas de pénalité spécifique à l'utilisation du RER.Par contre, ceux utilisant le RER se retrouvent de facto pénalisés de la somme des balises vertes non pointées entre PC14 et arrivée.
Les pénalités des balises vertes ont été calculées pour compenser largement l'utilisation du RER; le pointage des 3 premières balises vertes (évidentes à trouver) permettait de compenser au delà de la perte de temps entre retour à pied et retour RER ( Le relevé des temps de passage fait apparaitre un écart moyen de 1h20 entre ceux ayant fini à pied et ceux ayant pris le RER) . Fallait il encore respecter le parcours et pointer les balises. Certaines équipes ont fini à pied sans pointer une seule balise; par où sont elles passées? Par la vallée? C'est leur choix que de finir à pied et je le comprends d'autant mieux que j'aurai fait le même choix (du temps ou je courais). mais si elles ne suivent pas le parcours il n'y a aucune raison de les favoriser par rapport aux équipes ayant pris le RER qui elles ont respecté une disposition, certes discutable,du règlement de cette édition du Raid28.
La valorisation des balises vertes a également été déterminée en considérant que certaines équipes astucieuses pourraient interrompre leur trajet RER à des gares intermédiaires (il semble qu'au moins une équipe l'ai fait); d'où le choix de grosses pénalités sur les premières balises vertes après PC14.
Au final une seule équipe dans les 10 premiers a utilisé le RER (elle a fait un debut de parcours remarquable, quasi sans faute)
Pour votre information, 93 concurrents ont utilisé le RER.

Christian

bonjour, je suis surpris que les équipes ayant pris le RER puissent être classées devant des équipes ayant fini à pied; je n'en suis pas offusqué et je trouve très bien que les dernières balises vertes aient été à 40'.
Je trouve cependant dommage qu'on puisse, en prenant le train, battre des équipes moins fortes en technique ou moins rapides en progression à pied alors qu'on a été supérieurs dès le début de la course; le terme de "finishers" me semble inapproprié. En revanche, le RER ( ou le bus) est indispensable en cas de blessure d'un coureur; mais dans ce cas, seul le blessé ( celui qui abandonne) rentre en RER et l'équipe est classée derrière ceux qui se trainent mais qui finissent à 5 à pied.
Je ne veux pas ouvrir de polémique, c'était juste le sentiment d'avoir très mal compris cette histoire de train, dans lequel on aurait bien voulu mettre notre blessé SEUL.
Amitiés sportives
steph N°17

Salut,

Je trouve que l'explication du RER était claire.
Nous avions la possibilité de le prendre et à partir du 15h30 nous avions le choix entre prendre le RER et franchir la ligne d'arrivée ou prendre le bus et dans ce cas nous abandonnions.
Nous avons eu une blessée dans notre équipe ce qui nous a fait marcher pendant un certain temps jusqu'à ce qu'elle arrête au petit matin. Après nous avons tiré au plus court pour rattrapper du temps et pour avoir la barrière.
Nous avons fait de même sur d'autres portions.
Arrivée à Saint Rémy nous étions heureux et vu qu'il était 15h35 nous avons même pas cherché à comprendre direct dans le RER.
Par respect pour les équipes qui avaient couru les derniers km nous n'avons même pas cherché les balises à l'arrivée du RER.

Le Raid28 cette année était long et différent, et c'est parce qu'il est différent chaque année qu'on l'aime tant !
Et nous remercions le RER ! Et l'équipe Turoom bien sûr !

Sandrine N°19 (Le Raid28 est une aventure particulière qui va au-delà du pointage de balise, c'est une aventure à part entière !)

onf