CHARTE organisateurs

Edition 2019

Réglement du Raid 28

Liste des inscrits

Résultats définitifs



 

Edition 2018

Liste des inscrits

Résultats définitifs


 

ESPACE BENEVOLES

ESPACE PARTENAIRES


carrefour les Ulis

raidlight

clearchannel

societegenerale

nossa

radio vieille église

CC M Pagnol

naturetrail

Renault

UFR STAPS Paris11

UFR STAPS Paris11

Ostéobio

mario_ribeiro.jpg

terrederunning.jpg

part_des_anges.jpg

rando_running.jpg

outdoor go

arnaud_lemoine.jpg

ubeca

macif

Martin Nobel

Bières Grand Morin

Airpod

internet innovation

transdev.jpg

 







FORUM


CONTENU DU MESSAGE

Merci à toutes et à tous pour vos avis et critiques qui nous font avancer. Vous avez compris que nous n'avons pas fait le tracé 2009 comme nous le souhaitions car il a fallu passer sur un plan B, certainement moins convainquant à bien des points de vue...

Nous disons simplement : Voici ce que nous avons fait cette année, et beaucoup d'équipes l'ont aimé car elles étaient à la fois bonnes en course à pied et pas trop perdues en course d'orientation. La conséquence est que ce parcours ne fait pas l'unanimité ; on s'en doutait. Cependant, les équipes classées ont eu le mérite de surmonter toutes les épreuves, même la météo, et c'est bien ce que nous attendions de tout le monde sur ce Raid 28 qui cumule justement plusieurs difficultés. Il me semble que les deux ou trois éditions précédentes, avec une vitesse moyenne inférieure à 4 km/h, faisaient oublier que le Raid 28 est avant tout un trail-orientation. Il ne fallait donc pas manquer de valoriser les bons coureurs à pied ; être bon en orientation, en plus, permettait d'être devant à l'arrivée ! Nous avions prévenu bien à l'avance, non ?

Le parcours 2009, nous le connaissons bien, comme ses précédents, mètre par mètre. Ce travail de préparation est la circulation sanguine de l'Equipe Turoom ; les bons plans et les moins bons étaient identifiés à l'avance... Seuls les imprévus ont été des révélateurs des faiblesses des coureurs comme des organisateurs, comme la météo de nuit, par exemple. Vous voulez tout savoir ? Ce parcours, nous l'avons aimé, avec tout ce qu'il comprenait et nous nous sommes familiarisés avec lui au point de vous l'offrir, pas comme d'habitude mais difficile, comme si nous n'avions pas trouvé dans le magasin le cadeau que vous attendiez, mais nous y avons mis tout nos économies...

Avec un parcours inédit activement préparé toute l'année, le Raid 28 tire son exceptionnelle originalité de cette étreinte prolongée entre le parcours et ses organisateurs.

Dans douze mois, le prochain bébé...

Ne changez rien, enfin si, continuez a nous surprendre tout les ans avec un parcours différent.
Un énormes merci a vous et aux bénévoles.
vivement 2010,2011,2012.....

Bonjour Papy,
Encore merci à toute l'équipe Turoom pour nous avoir offert ce nouveau Raid 28. C'est sur, cette édition 2009, ne pouvait faire l'unanimité après l'édition 2008, qui devait certainement être la plus belle avec ces 160 balises. Néanmoins, égalament organisateur d'évenements "sport nature", je tiens à rapeller à nos amis coureurs que les relations avec l'ONF en Ile de France deviennent fort complexes. Pour le raid multi que nous organisons, nous sommes obligés de calculer au plus juste nos temps de parcours prévisionnels afin que les raiders ne rentrent pas dans les zones ONF avant le lever du jour, interdiction administrative oblige. Donc, quand il faut jongler avec ces contraintes, tracer des courses devient tout de suite beaucoup plus difficile.
Comme l'a également rappelé Papy Turoom, la météo plus que clémente de ces dernières années et a fait oublier aux participants que le Raid 28 était une "hivernale", donc une course difficile et exigeante. Le nombre d'équipes classées à l'arrivée ne m'étonne donc pas. Pour terminer, juste une petite anecdote qui va toujours dans le sens de Patrick: Nous avons été très surpris de voir à quelle vitesse certaines équipes nous ont doublé entre Villebon et Longpont sur Orge, une folie....
Le Raid 28 faisant cotoyer deux types de particpants, les ultra-coureurs d'un côté et les raiders (c-a-d les gens ayant l'habitude de courrir (ou pédaler) en équipe sur du long), on constate que pour l'édition 2009, qui présentait pour moi un profil plutôt pour les "ultra coureurs" du fait du niveau moindre en orientation par rapport aux années précédentes, que c'est finalement les raiders qui se sont mieux adaptés à la situation....

J'ai adoré le Raid28 comme d'habitude , ni plus, ni moins parce qu'au delà d'un paysage certes un peu trop urbain par moment, le Raid28 nous a offert une nouvelle fois les ingrédients nécessaires à une grande aventure humaine !!

Le Raid28 c'est la surprise : ne pas savoir à l'avance ce qui nous est réservé (dur ,pas dur long ou court, météo clémente, météo pourrie, orientation difficile ou pas, départ en groupe, foret ?, chemin ?, urbain ?, ...) et malgré quelques indices (le tunnnnnnnel :) , et bien on a encore été surpris :)))

Concernant le durcissement de l'épreuve (rallonge du kilométrage pour obliger les équipes à faire des choix) , je suis 100% favorable et cela doit consister l'un des fondamentaux du Raid28: de ce point de vue, les éditions 2005, 2006 et 2009 sont à mon avis la référence

L'idéal étant ensuite sur la base d'un un tel parcours sélectif d'y ajouter une dimension stratégique (des bleues régulièrement réparties en dehors du chemin le plus court, la possibilité de raccourci comme cette année entre PC9 et PC10) et ludique (des CO réparties sur la totalité de l'épreuve)

Un grand Merci à Papy Turoom, Yvon, Janot, Mumu, Marco et tous les bénévoles sans exception une nouvelle fois aux petits oignons! Ahhhhh la soupe du Raid28 on ne l'aurait manqué pour rien au monde et je souhaite à tous de la déguster un jour !

L'Blueb
Les Kikourous du Zoo -

Bonjour papy !

Encore une fois toutes mes félicitations pour l'organisation, c'est vraiment une épreuve en elle même !! BRAVO !
C'etait mon premier raid28, je ne peux donc comparer. Il parait qu'il était plus dur mais franchement je crois que c'est la bonne voie. La satisfaction est d'autant plus grande de rentrer dans les délais avec un maximum de balises non ?
Comme tu le dis, c'est avant tout un trail-orientation, il doit donc nécessairement y avoir une large place a la performance physique en plus de celle tactique. En tout cas l'ensemble de mon équipe a pris un énorme plaisir à fleurter avec les délais tout en ramassant le plus de balises possibles. Et encore une fois, la satisfaction est énorme à l'arrivée d'avoir surmonté les obstacles et la difficulté du parcours ou des délais horaires.
A triompher sans gloire... donc ne changez rien !
Christophe

Le Raid 28 est LE RAID 28
et cette édition ne fait pas exception à la règle.
Loin de là, comme je te l'ai dis dans mon mail.
On vient pour ESSAYER (et j'insiste sur ce mot) de passer la ligne d'arrivée pour 90% des équipes inscrites. Les 10 autres pour cent viennent pour la gagne et c'est très bien, mais elles peuvent passer, pendant la course, de l'autre côté pour monter le pourcentage à 95%.

Je n'ai pas aimé le paysage et alors, tant pis. J'ai aimé mon équipe, notre volonté et la ligne d'arrivée et toujours cette même ambiance. J'aime ces éditions sélectives. Ca m'a rappelé 2001......
J'ai aimé, j'aime LE RAID 28.
Et puis qui en a le plus chhhhhh.... les vainqueurs???, les blessés???? Non de sont tous ces bénévoles à nous attendre sous la pluie, heureux de nous voir et d'essayer de duscuter un peu, car ils oublient 3 minutes les conditions où ils passent leur dimanche de repos avant de reprendre le boulot le lendemain. Merci à tous.
Merci les DUNES D'ESPOIR...
On se retrouvera sur les Panards.
Au fait si ils sont comme les miens, ils seront bien éclairés. Les lustres du Chateau de Chamarande , ce sont des frontales à côté de mes Panards!!!!

Maintenant que l'édition 2009 est terminée notre cher papy turoom nous a dit : fonçons vers 2010...

Vous avez donc bien compris que c'était contraint et forcé que nous vous avons proposé ce parcours 2009.
Comme le dit patrick : Turoom 0 - ONF 15
Je vais quand même relancer le débat en fonction de tout ce que j'ai pu lire ces derniers jours, car rassurez-vous je n'ai absolument pas perdu ma capacité d'écrire (peut-être que ça ne plaira pas à tout le monde...) :



L'orienteur masqué le souligne bien.
"Néanmoins, égalament organisateur d'évenements "sport nature", je tiens à rapeller à nos amis coureurs que les relations avec l'ONF en Ile de France deviennent fort complexes. Pour le raid multi que nous organisons, nous sommes obligés de calculer au plus juste nos temps de parcours prévisionnels afin que les raiders ne rentrent pas dans les zones ONF avant le lever du jour, interdiction administrative oblige. Donc, quand il faut jongler avec ces contraintes, tracer des courses devient tout de suite beaucoup plus difficile."

Cela devient de plus en plus difficile d'organiser des manifestations sur certains massifs forestiers. L'ONF reçoit dans certains cas près de 20 dossiers pour une manifestation sur un même week-end, car vous vous doutez bien qu'il n'y a pas que les coureurs à pied. Ceci dit le VTT n'est pas à la fête puisque certains pratiquants se sont vus dresser procès verbal dans des forêts domaniales (L'Isle-Adam)pour avoir utiliser un cheminde moins de 2,5 mètres.

Il y a aussi des paradoxes. Le conseil général des Yvelines veut développer fortement le sport nature ! Étonnant quand on connait la position de l'ONF dans son département et même dans l'Essonne.
Mais j'ai voulu mener l'enquête de mon côté (instances internationales de la course d'orientation avec documents à l'appui, interview d'un ingénieur des eaux et forêts de la région Midi-Pyrénées) pour voir quel était vraiment notre impact sur la nature. Il y a des zones qu'il faut absolument préserver, c'est certain. Mais je crois que l'équipe Turoom s'est posée (et notamment Damodile) ce genre de questions assez tôt.
J'ai donc eu un certain nombre de réponses (que je garde).
Autre point c'est la multiplicité des épreuves et leur développement sur un même lieu. L'ONF n'a pas la capacité à favoriser les uns plus que les autres même si certains organisations ont une forte expérience.

Je pense quand même que la déclaration du conseil général devrait être un point pour que les organisateurs d'événements nature se regroupent et fassent part de leurs difficultés.
Je ne ferai aucune déclaration sur le problème de la chasse mais vous pensez bien que j'ai également collecté des informations sur ce sujet et que j'ai mon point de vue (je me censure).
je ne ferai aucune déclaration sur le temps passé par papy turoom pour obtenir les autorisations (le même à plusieurs entités) mais il y a passé du temps et mis beaucoup d'énergie.



Pour en revenir à la course elle-même et à l'édition qui vient de se courir.
Certains ont le sentiment de ne pas avoir eu un produit correspondant à leurs attentes. Nous aurions du peut-être communiquer plus rapidement sur le changement de portage du raid en passant plus sur une épreuve trail qu'une épreuve orientation.
A voir maintenant vers quelle option nous allons foncer.
Garde-t-on une épreuve longue distance pour coureurs, quoique le classement démontre à l'évidence que ce sont les équipes d'orienteurs qui sont en haut du pavé (les arvernes, le GO78 et ses 3 équipes excusez du peu et nos amis belges), ou pour orienteurs ?

90 km : pourquoi pas ! (et même plus si on veut). Mais si on ajoute des épreuves spéciales d'orientation en nombre, croyez-moi que l'on peut aussi vous compliquez très notablement la tâche et vous ralentir. Pour ceux qui sont allés sur Chamarande vous avez eu une version simple de la carte de C.O (une version ancienne). Elle a été refaite (l'allée royale évolution de Chamarande 3) et autant vous dire que la nouvelle version est d'une incroyable complexité. Si en plus nous choisissons des postes hyper techniques (et sur Chamarande il y en avait à profusion) vous pouvez perdre une demi-heure (et même plus) si vous ne maitrisez pas la C.O et votre équipe.
Bien sûr on peut poser des postes pour quelques équipes mais c'est frustrant pour un traceur de voir que peu d'équipes jouent sur ce qu'il a proposé.

Je cite mon copain Philipe "le blueb":
"Concernant le durcissement de l'épreuve (rallonge du kilométrage pour obliger les équipes à faire des choix) , je suis 100% favorable et cela doit consister l'un des fondamentaux du Raid28: de ce point de vue, les éditions 2005, 2006 et 2009 sont à mon avis la référence."
Course et orientation (je dis orientation pas "navigation" sans choix d'itinéraire) il faudra sûrement que nous fassions un choix. Le mien est fait.
Phil dit aussi : "L'idéal étant ensuite sur la base d'un un tel parcours sélectif d'y ajouter une dimension stratégique (des bleues régulièrement réparties en dehors du chemin le plus court,"
Christophe aussi évoquait la chose : "Comme tu le dis, c'est avant tout un trail-orientation, il doit donc nécessairement y avoir une large place a la performance physique en plus de celle tactique. "

Pour moi cette année c'était plutôt un trail navigation pas orientation, mais ce n'est que mon pauvre avis qui ne compte pas.
Ca va être difficile de concilier franchement les deux trail et orientation technique j'entends. Vos avis seront les bienvenus.

Mais en allant dans les rêves les plus échevelés, écervelés, décérébrés, on peut toujours faire plus, faire encore plus terrifiant. Réaliser une course que personne ne finira dans les temps. Je crois d'ailleurs qu'elle existe (ce n'est qu'un vague souvenir et les spécialistes de la course à pied pourront toujours me corriger si je dis des bêtises car ne pouvant plus courir j'ai décroché des infos sur le sujet) aux Etats-Unis, un trail de 100 miles que personne n'a terminé dans le temps imparti.
Tiens ben voila une épreuve hors de la norme à créer et la pour triompher ebn faudra une sacrée dose de gloire : Le raid 28 sur une distance de 160 km à faire en 14 heures avec de 6 épreuves d'orientation technique.. Ah et un peu de dénivelé quand même car sur les plaines de la Beauce ce serait trop facile.
Je délire rassurez-vous. Le KLOUG n'est plus étanche et il en a un coup dans la tête.



Le raid 28 c'est une hivernale, le temps de cette année nous l'a rappelé. C'est donc une course difficile et exigeante. Mais cela se gère aussi. La par contre nous n'y pouvons pas grand chose. C'est vrai que depuis 3 ans nous avions eu des temps cléments. c'est une composante qu'il faudra garder à l'esprit pour les prochaines éditions.


Pour ceux qui ne connaissent pas je vous recommande également la lecture des commentaires sur le site des kikoureurs : www.kikourou.net.
il y a pas mal de chose sur le raid 28.



Voila ! Sûrement trop long, trop moralisateur, trop donneur de leçons! Et à l'évidence complètement casse-c... le discours du KLOUG!

Maintenant vous savez pourquoi 2009 (au moins une partie).
Nous attendons le rebond de Papy Turoom et du comité d'organisation pour savoir de quelle côté la balle va aller.

KLOUG DE LA VOLTE

Salut Kloug

Heureux de te lire aprés tout ce silence, peut être révélateur qui sait ?. Mais je me disais bien que tu étais un raideur d'orientation et non pas un traileur d'orientation. Alors RAID28 ou TRAIL28 pour 2010.

A+

C'est frustrant cette histoire d'ONF, surtout quand on voit le capharnaüm qui était le site de quads après la Roche Turpin...

Mon premier Raid 28 et je n'ai pas été déçu, j'ai même eu moins de pluie que je m'y attendais...

358 jours c'est long :-(

salut,
juste 2 questions sur le nom de l'épreuve:

-le 28, c'est chez moi, et on est resté dans le 91, pour les raisons invoquées plus haut;

pensez-vous pouvoir revenir dans le 28 (on peut trouver un peu de dénivelé et des forêts)?

ne peut-on pas rester dans le 28, si c'est un département plus acceuillant (je n'en sais rien)?

steph28

Vu que le Dakar 2009 était en Argentine et au Chili, ce n'était pas gênant que le Raid 28 soit dans le 91 !

Les deux vont changer de terrain en 2010...

Papy Turoom

onf